Programme du 09 au 15 Mai

Le Prénom / Les nouveaux chiens de garde / Terraferma

le prenom les nouveaux chiens de garde terraferma

CLIQUER SUR LIRE LA SUITE*

Le prénom

le prenom

  • MER 09 MAI 14 H 15 France (Num-1H49)
  • MER 09 MAI 20 H 30 De A de la Patellière et M Delaporte
  • VEN 11 MAI 20 H 30 avec Patrick Bruel
  • SAM 12 MAI 20 H 30 et Charles Berling
  • DIM 13 MAI 17 H 15
  • MAR 15 MAI 20 H 30

Comédie : Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Les nouveaux chiens de garde

les nouveaux chiens de garde

  • JEU 10 MAI 17 H 00 France (Num-1H44)
  • DIM 13 MAI 10 H 15 De Gilles Balbastre
  • LUN 14 MAI 20 H 30 avec Yannick Kergoat

Documentaire : Les médias se proclament "contre-pouvoir". Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur. En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

Terraferma

terraferma

  • JEU 10 MAI 20 H 30 Fr/Italie (Num-1H28)
  • DIM 13 MAI 20 H 30 De Emanuele Crialese
  • LUN 14 MAI 14 H 15 avec Filippo Pucillo et Donatella Finocchiaro

Drame : Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l’Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n’arrivent plus à vivre de l’activité traditionnelle de la pêche. L’été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes, qui arrivent de plus en plus nombreux chaque année. Un jour Filippo et son grand père sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l’interdiction des autorités locales. Les familles de pêcheurs, jeunes et anciens, se confrontent alors sur l’attitude à tenir : faut-il les dénoncer aux autorités pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet